les indiens de Bruce Paoli

 

Pour ce reportage, Bruce Paoli a souhaité utiliser une méthode photographique pour aller à l’essentiel. Revenu avec une cinquantaine d’épreuves, semblable à un carnet de route de rencontres hasardeuses que sa solitude permettait.

C’était donc au millénaire dernier, époque royale du Polaroid à l’aube des outils numériques auxquels ce propos a échappé..

Bruce Paoli Puducherry transfert de polaroid sur papier Arches Pictopicte
les indiens de Bruce Paoli

Je suis parti avec 2 appareils pola une dizaine de chargeurs, des feuilles d’Arche pré-déchirées pour les transferts.

2 photos par jour maximum! 

Et toute la journée pour douter…pas de certitude jusqu’au soir du développement.

 Je me souviens de la frénésie avec laquelle je développais mes aquarelles, spectateur de mon propre travail.

Ce procédé allait à l’encontre du gain de temps, des précisions vulgaires et digitales…Qui plus est il était relativement aléatoire.  Le matériel était encombrant et peu pratique. 

Qu’importe j’étais nourri tous les jours de mon action. 

Bruce Paoli

Aujourd’hui vous pouvez retrouver une partie en reproduction sur papier aquarelle ou carte postale sur notre site www.pictopicte.com